Sokutsu
Accueil du site > Autres > Revolution

Revolution

samedi 24 septembre 2005

Lors de l’E3 2005 on a pu découvrir le design de la console, ainsi qu’une partie de ces nombreuses facettes (rétro compatibilité avec la GC, jeux des anciennes machines en téléchargement, … ). Evidemment on avait de quoi rester sur sa faim, car finalement c’est la machine en elle-même que l’on voulait découvrir. Les annonces faites étaient intéressantes c’est certain mais cela manquait de consistance face à la concurrence. Il fallait donc se montrer patient une fois de plus. Le TGS promettait de nous en apprendre d’avantage, même s’il était clairement dit que la console ne serait véritablement dévoilée que pendant l’E3 2006 !

La question était donc de savoir qu’est ce qui pouvait être dévoilé sans le coeur de la machine ? On sait maintenant que la réponse est le contrôleur. Ce que l’on peut en lire un peu partout peut laisser dubitatif. En juste cause puisque l’on doit se contenter des dires des journalistes qui quel que soit leur talent auront du mal à remplacer les sensations physiques. Car une manette ne peut dévoiler son potentiel que par son utilisation. On peut expliquer tout un tas de choses, faire des tonnes de photos ou même des vidéos de folie si l’envie vous en prend. Mais voilà, ce ne sera jamais vraiment probant face aux attentes que l’on peut émettre.

Mais ici l’approche est différente puisque Nintendo prend le marché à contre-pied. Plutôt que de continuer sur leur lancée il propose un produit différent. Est-ce que l’on peut dire pour autant qu’il s’agisse d’une Révolution ? Oui et non pourrait on dire. Mais prenons l’exemple de Sega et de sa merveilleuse Dreamcast, qui au-delà des chiffres de ventes à su instaurer les bases des générations à venir. Les consoles annoncées chez Sony et Microsoft ne dérogeront donc pas à la règle et garderont les principes qui en découlent. Nintendo ne veut pas faire de même et ne cherche pas à définir un standard mais plutôt proposer une alternative qui leur est propre. Pas de compatibilité, si ce n’est rétro, et pas de concurrence si possible. Tel est le message que l’on peut percevoir qui laisse à croire qu’ils ne veulent pas être enfermés dans le marché que l’on connaît mais au contraire à s’en évader afin de dicter leurs propres règles.

C’est un risque assez important car le retour de bâton peut faire très mal, d’où peut être cette espèce de buzz conçu autour afin d’attirer les regards. Quant on voit le succès de la DS cela rassure tout de même surtout après analyse de la dite manette. Ce que nous avons là est une sorte de télécommande dont les mouvements dans l’espace sont pris en compte. Auquel se joint un périphérique faisant le lien (c’est le cas de le dire) avec les manettes plus habituelles. Ce qui éveille la curiosité c’est le potentiel lié à sa gestion. Un contrôleur possédant une forme basique et qui repose sur les mouvements et leur gestion au sein des applications dédiées : cela peut être une épée (Zelda ?????), un fusil, une canne à pêche, un stylet, une brosse à dent, un manche à balai etc… L’exploitation de l’imagination bien au-delà des considérations esthétiques, voilà ce que nous avons ici, et finalement n’est ce pas ce que se prête à dire Nintendo ? - Ingéniosité et Imagination - Nul doute que nous allons peut être vers le début d’une cassure salvatrice qui entraînera un renouvellement de contenu mais surtout d’interactivité. Qui n’a pas rêvé d’avoir une prise en main plus élaborée que ces bons vieux sticks analogiques ? Jouer à une course de voiture sans volant ou à Tekki sans son pupitre n’est pas très enthousiasmant mais cela revient à posséder au moins un périphérique par type de jeux, peut être que cette approche se trouve à la croisée des chemins entre toutes ces possibilités. Je ne vous cache pas que je suis très enthousiaste, autant que je l’étais à l’annonce de la DS. Il s’agit plus d’une grande curiosité et l’espérance de quelque chose de foncièrement nouveau que de l’attente d’une véritable Révolution. Ils ont encore le temps de nous étonner d’avantage surtout que l’on ne sait finalement pas ce que sera cette console.

Voir en ligne : La galerie officielle

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0