Sokutsu
Accueil du site > Actions > Shoot Them Up > Mr. Heli > Mr. Heli no Dai Bôken

Kawaï

Mr. Heli no Dai Bôken

Herikoputâ

vendredi 6 février 2004, par Areyos Alektor

Ce jeu (Battle Chopper en occident) nous venant tout droit de chez IREM est avant tout une borne d’arcade basé sur la M72 (tout comme Image Fight) et sorti en 1987, convertie sur la plus part des machines de l’époque (Amstrad CPC, Atari ST, Commodore Amiga …).

Certains se demandent peut être qui est IREM ? Il s’agit d’une boite japonaise (Irem Software Engineering Inc. - 15/04/1997, reprenant les actifs de Irem Corporation) surtout connu pour avoir produit R-TYPE. D’ailleurs c’est d’actualité puisque sort en ce moment R-TYPE Final sur Playstation 2. On compte bon nombre d’autres titres à succès comme les 2 Image Fight, Vigilante, Legend of Hero Tomma, Kung Fu Master, Moon Patrol, Ninja Spirit …

Le jeu

On pilote Mr. HELI, un hélicoptère (pourquoi chercher plus loin ;-) ) à pattes. Là vous avez du comprendre que l’on a affaire à un univers folklorique et pas sérieux. C’est mignon et très prenant, mais ne vous y trompez pas le jeu n’est pas allégé ni dénué d’embûches. Mr. Heli peut tirer vers l’avant (vous pouvez vous tourner vers la droite ou la gauche), vers le haut, et jeter des bombes quand il marche. C’est le même bouton pour tirer vers le haut et jeter les bombes. Grâce à cela et à l’utilisation d’un scrolling multidirectionnelle vous vous retrouverez confronter à de nombreux challenge, complètement différent l’un de l’autre.

L’autre particularité du système de jeu c’est la gestion des options. En avançant au travers du chemin tortueux qui vous mènera à la fin de votre aventure vous trouverez des blocs de pierre que vous pouvez détruire en tirant dessus ou … en déposant des bombes. Une fois ces blocs détruits, soit vous n’aurez rien, soit il y a un cristal (plus il est gros, plus il vous fera gagner des $), soit vous aurez une option. Mais les options ne sont pas accessibles directement. En effet elles ont un prix et si vous n’avez pas assez de liquidité c’est tant pis pour votre pomme (ou si vous l’avez déjà prise puisqu’elles ne sont pas cumulables). Si vous avez assez de $ le fait de passer sur le bloc de l’option vous la fera acheter. Elles vous permettront d’améliorer votre équipement (double tir, missile à tête chercheuse ...).

Quand je parlais de chemin, ce n’était pas juste illusoire puisque pour aller jusqu’à la fin vous ne traverserez pas de niveau mais un chemin continu (découpé toutefois). Les décors sont nombreux et variés, les ennemis suffisamment variés et évidemment comme tout bon shoot qui se respecte vous rencontrerez des boss d’assez bonne taille, varié et intéressant au niveau de la confrontation. Ceux-ci marqueront un changement au niveau des décors mais aussi de l’avancé.

La réalisation

J’avais eu le plaisir de pouvoir retrouver les joies de l’arcade à la maison sur Amstrad CPC 6128. Inutile de dire que la version PC-Engine lui est supérieure (la version CPC reste malgré tout d’excellente facture). Très proche de l’arcade la conversion est fidèle, et a pris le relais sans regret de ma version micro.

Visuellement c’est coloré et agréable, on note de nombreux petits détails (et quelques jolis effets). L’ensemble est réussi, et certains passages sont mêmes carrément beaux. On peut signaler que la résolution est plus élevée qu’a l’accoutumé puisque comme rarement c’est le 352*224 qui est exploité. Il faut dire que la borne tourne en 384*256 au contraire de la concurrence qui elle est plutôt en 256*224 (qui est aussi la résolution la plus courante pour la PCE).

Pour ne pas vous déplaire l’animation est fluide, le scrolling est multidirectionnel et par moment il y a pas mal de choses qui bougent à l’écran (ennemis, tir, cristaux qui tombent….) sans difficulté aucune. Par contre les sprites sont plutôt petits dans l’ensemble, à quelques exceptions près et au différent des boss.

Au niveau sonore les musiques sont sympathiques mais à part le générique ils ont peu de chance de vous marquer, tout comme les bruitages qui eux sont correct.

L’un des points forts de Mr. Heli c’est qu’il se contrôle facilement. Slalomer entre les tirs et les ennemis ne relève pas du miracle et s’avère un vrai plaisir. Les différentes possibilités de tir, allié au scrolling multidirectionnel, offre une grande variété de situations permettant à l’intérêt de se maintenir de bout en bout. La difficulté est moyenne mais avec tout de même quelques passages délicats et une longueur de jeu non négligeable.

Comparé à la version arcade tout est là sauf le parallaxe du début et des petites différences visuelles et sonores. Il est à noter que la version PCE vous offre 2 variantes (normale ou arcade).

P.-S.

Au final

On a affaire ici à un bon jeu de tir, plutôt original et possédant une ambiance bien sympathique. La bonne réalisation et quelques passages assez recherchés ne peuvent que vous conquérir tout comme je l’ai été et le suis toujours. Voilà un cocktail des plus réjouissant.

Ce titre fait parti de ceux qui passent très mal sur une GT. Cela est dû à la résolution, la taille des sprites ainsi que des couleurs utilisées. Certains y joueront malgré tout mais il faut admettre que le confort n’y est pas.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0