Sokutsu
Accueil du site > RPG > Gal Act Heroism > Gal Act Heroism

英雄志願

Gal Act Heroism

3 hito no onna no ko no eiyuu

jeudi 23 août 2007, par Areyos Alektor

voilà un jeu qui aurait pu faire les beaux jours de la console mais qui repassera par la case carton pour en ressortir un peu tard et qui finalement eu droit à une sortie qui passa presque inaperçue.


- Petite présentation :

Le jeu vous met à la tête d’une équipe de 3 héros aux féminins. Elles sont dans une école d’apprentissage et n’ont que la moitié d’une année pour arriver à terme de leurs entraînements avant les épreuves. Vous devez aider toutes les personnes ayant des ennuis par la même occasion. Il s’ensuivra plusieurs scénarios indépendants les uns des autres, avec à la clé plusieurs fins possibles. Le temps est seulement pris en compte lors de la présence de la fine équipe en ville, pendant les affrontements vous n’aurez pas à le prendre en compte. Le jeu se rapproche d’un SLG, dans le même genre on peut citer les Metal Angel, mais ici le coté RPG est plus prononcé.

- Mai 1994 :

Micro Cabin annonce son titre sur PC98. La PC Engine et le FM Town sont retenus pour d’éventuels portages. Mais rien n’est définitif à ce sujet, même si c’est quasiment acquis comme tel.

- Mai 1995 :

NEC Homes Electronics cherche à enrichir le catalogue de sa nouvelle console. Ce n’est donc pas une surprise si le jeu est finalement annoncé pour cette machine. Après tout NHE n’a jamais caché le lien très fort entre sa console et sa gamme de PC, bien au contraire c’est un argument de vente ! Un peu plus tard Dengeki indique dans ses lignes que le développement en est à 10% (décalage entre l’information et l’arrivée en kiosque). Il fut annulé au mois de janvier 1996.

- 16/04/1998 :

Miracle ! Le jeu ne disparut pas totalement de la surface puisque Micro Cabin mis son titre sur le marché en fin de vie de la console de Sega. Et oui, c’est de la Saturn dont il s’agit. Ce n’est pas très surprenant. Après avoir développé quelques titres pour Panasonic (REAL 3DO) et NEC Home Electronics (PC Engine et PC-FX), ils ont préféré se consacrer sur une machine qui a attiré plus de joueurs passionnés que les 2 autres machines réunies. Powers Kingdom (Guardian War en occident) eu le droit a une suite pour le compte de Sega : Riglord Saga (Mystaria en occident) le bien nommé, Sword & Sorcery (Lucienne’s Quest en occident) eu le droit à un portage mais seulement au Japon.

Ne nous plaignons pas Micro Cabin nous aura quand même servi Deep Blue Fleet et surtout l’excellent Kokû Hyouryû Nirgends (qui a eu aussi le droit à une version dédiée à la PowerVR pour Windows 95 japonais).

Voilà les seuls screenshots que j’ai de la version PC-FX :


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0