Sokutsu
Accueil du site > RPG > Tricolore Crise > Tricolore Crise

Ecole de magie

Tricolore Crise

Quand la magie rime avec kawai

dimanche 27 avril 2003, par Areyos Alektor

Un jeu que personne n’attendait ou presque, comme à l’accoutumé chez Victor. Après un Sorcerian DC qui n’a pas fait l’unanimité voilà une très belle surprise de leur part.

Un petit jeu en apparence, derrière lequel se cache en fait un condensé de bonheur couleur pastel. Victor a toujours su remplir son catalogue de titres forts, loin des blockbusters mais répondant parfaitement à l’attente des joueurs. On citera par exemple le cultissime Sorcerian (l’original), la série des Harvest Moon ou plus récemment Muzzle Flash sur XBOX. Et pour ne rien gâcher chacun verra la durée de vie s’adapter à son type de jeu (elle peut être d’environ 20h comme s’étaler jusque vers 100 hures).



Depuis l’éternité de l’existence le temps se veut l’ennemi de l’humanité, qui tend à vaciller vers les profondeurs de l’oubli. Pour y contrer trois tours ont été construites, où l’humanité voit sa puissance progressivement augmenter. Vivant en bas des tours, chacun inspire à maîtriser la magie ...

- La richesse passe par la magie :

Le système de magie repose sur la prière et l’utilisation de cristaux magiques, en fonction du dosage des 2 vous réglerez la puissance et les capacités de votre attaque. Lorsque vous déciderez de lancer une magie, votre personnage se mettra à incanter et une fois le temps nécessaire passé (Une barre indique la progression) vous pourrez soit lancer le sort ou prolonger votre prière pour accéder à des sorts de niveau supérieur. Le flux magique est canalisé à travers des cristaux (7 couleurs), en choisissant les cristaux utilisés vous personnaliserez vos sorts. Grâce aux combinaisons de couleurs, il est possible d’obtenir plus de 800 000 sorts différents ! ! ! (Nan ce n’est pas une fote de frappes, j’ai bien mis 800 000 ;-) ) Il est possible de créer des items ayant des capacités particulières, et le level/nombre de cristaux/expériences sont à l’identique pour les 3.







- Le travail d’équipe :

Vous avez le choix entre 3 héroïnes complètement différentes (Personnalité et visuellement évidemment, mais surtout au niveau capacité), chaque passage du jeu diffère donc en fonction de votre choix (Les rencontres ne sont pas les même suivant le personnage choisis). Chaque héroïne possède sa propre chambre, qui si elle est vide au début, évoluera au fur et à mesure de l’avancement dans le jeu et en fonction de la personnalité de chacune. Le jeu repose sur la gestion de la vie des héroïnes (Un peu dans le style de Princess Maker), ce qui offre de belles perspectives. Il est par exemple possible de changer le papier peint au fur et à mesure de votre avancement (Inutile mais indispensable ^_^).







- Le système de jeu :

Sortit le 9 novembre 2000 au japon (Pour 5800 yens - 43,63 euros), date à laquelle il a fait une entrée remarquée parmi les titres d’exceptions au japon. Il s’avère bien pensé vis à vis de la Dreamcast, en effet les sauvegardes ne prennent que 16 blocs et, est compatible avec le modem (Lien Internet), le VGA Box et le vibreur. Chaque bouton de la manette correspond à une partie de l’interface, ce qui permet de naviguer à l’intérieure de celle-ci simplement et rapidement. On notera par exemple la possibilité de mettre des "drapeaux" (Jusqu’a 4) dans les tableaux de façons à se téléporter de l’un à l’autre directement par le menu correspondant. Cela évite de se repayer 1 million de fois le même trajet. La relation entre les 3 filles joue un rôle primordial et vous pourrez assister à son évolution découlant de vos choix, à chaque fin de journée. Tout au long du jeu il vous sera demandé de réaliser des "missions", pour réaliser celle-ci vous devrez vous rendre dans des grottes, donjons etc ... Vous y ferez aussi des rencontres primordiales pour avancer dans le jeu (D’autres équipes participent à la même aventure).

Chaque héroïne est accompagnée d’une jeune fée qui progressera elle aussi. Vous pourrez choisir qu’elles vous aident pendant les combats (Bien utile, surtout pour vous protéger quand vous incantez), et dans ce cas là elle vous suivra tout en éclairant votre personnage (Elle tourne autour de vous). Le choix se fait à n’importe quel moment de vos déplacements. Vous pourrez aussi vous équiper. La partie "gestion" se fait au travers de pages que vous sélectionnez à l’aide du menu ; qui vous permettra aussi d’accéder aux cartes. Les extérieurs, donjons... sont visitables en 3D avec une vue à la Grandia. Pour ce qui est des combats, ils se présentent de façon classique : vu de coté (en 3D), avec un menu de sélection des actions. Les personnages peuvent se mouvoir mais vous ne pourrais pas contrôler leurs mouvements. Vous pourrez attaquer, utiliser la magie, des items,... quand votre personnage sera prêt (Une barre de temps sert d’indicateur) Quelques variations apparaissent suivant le personnage. Les combats étant en 3D, on assiste à des affrontements assez dynamiques et attrayants. A signaler qu’ils apparaissent de façon aléatoire.

Malgré les possibilités offertes au joueur, on reste dans la simplicité. On prend rapidement ses aises et, par la même occasion, du plaisir à jouer. Je tiens à signaler clairement que par contre bons nombres de joueurs risquent de bloquer ou de galérer. Non pas à cause du système de jeu, car comme indiqué juste avant il est très bien conçu, mais à cause de la langue. En effet pour avancer vous serez guidé par les dialogues et sans les comprendre la difficulté du jeu s’en trouve décuplée. Le jeu n’en est pas infinissable pour autant, je préfère juste mettre en garde.

- Les trois héroïnes :

Janis Elle a 14 ans, fermière de son état. Elle a obtenu l’utilisation de la magie par la contingente. Elle fait partie de ceux qui ont le rêve de protéger tout le monde. Des trois, elle est celle qui se rapproche le plus du rôle de leader. Avec l’innocence de son jeune âge elle est toujours la première à aider.

Anemea Dur d’avoir comme grand-père le plus vénérable des magiciens. Ayant perdu ses parents à un très jeune âge, elle y a aussi perdu le sens de la vie. Mais du haut de ses 15 ans, et grâce à son amour des plantes, elle s’est découverte un intérêt pour l’occulte.

Lanan Elle est la plus forte du groupe, avec ses 17 ans de croyance dans le contrôle de soit et l’entraînement. Caractère forgé par le fait que ses parents ont été tués dès son plus jeune âge. Extérieurement elle donne l’impression d’être dure, mais intérieurement c’est tout autre.

>

- La réalisation :

Graphiquement, si on est loin d’un Grandia 2, il n’en reste pas moins qu’ils sont dotés de charmes indéniables. Peu de polygones et de textures, mais réuni dans un ressemble en harmonie avec les artworks qui sont somptueux et embellit par les différents effets visuels forts réussis sans être extravagants. Au niveau de l’animation pas de reproche à faire, c’est propre, fluide et agrémenté de petites animations par-ci par-là (Herbes qui bougent, "ombre" animé ...). C’est donc amplement suffisant pour ce type de jeu.

Un doublage qui colle parfaitement aux personnages, de bons bruitages et une musique s’accordant à merveille avec l’ambiance. Une bande son sans éclat donc, mais possédant un certain charme et d’agréables qualités.

P.-S.

Au final :

Un jeu qui a eu un très bon accueil au japon, qui avait surpris tout son petit monde et se faisant avec une réalisation en deçà de la concurrence. La magie, qui est le point essentiel du jeu, opère du mieux qu’il soit et vous tiendra en haleine pendant de longues heures de plaisir avec une durée de vie n’est pas en reste. L’ensemble est servit par un bon scénario avec de nombreux rebondissements, sans oublier la gestion des 3 héroïnes et un monde féerique au possible. Il ne tient qu’à vous de rejoindre ceux qui sont tombés sous son charme.

Il existe un guide officiel qui s’avére être une petite merveille, déjà par les informations qu’il contient (monde, personnages ...) et ensuite pour le fait qu’il ressemble à un artbook.

Trailer Officiel

Je vous propose quelques URL à voir si vous aimez le style :
- URL1
- URL2
- URL3
- URL4
- URL5
- URL6

<



SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0